Le dollar dopé après la hausse des taux


Le dollar devrait rester à l’honneur ce jour. Hier soir, sans surprise, Janet Yellen, présidente de la banque centrale américaine a annoncé un relèvement de son taux directeur d’un quart de point, le plaçant entre 0,50 et 0,75%.

Le dollar renforcé 

Cette décision confirme la confiance du comité monétaire envers les perspectives économiques des Etats-Unis. Par ailleurs, la Fed anticipe trois hausses des taux en 2017 et trois autres en 2018 et 2019.

A cette annonce, Wall Street s’est légèrement repliée. Le Dow Jones a terminé en baisse de 0,6%, après sept hausses consécutives.

dollar-Tradeo Etats-UnisCette décision, jugée favorable au billet vert, a permis au dollar de repartir à la hausse face à plusieurs monnaie dont l’euro.  Il est vrai qu’un resserrement de la politique monétaire américaine ne peut être que profitable au dollar qui serait encore plus attractif pour les investisseurs Forex.

Les prévisions économiques publiées par la Fed en même temps que sa décision de politique monétaire sont très favorables. Les projections de croissance ont été revues à la hausse tandis que le taux de chômage est prévu en baisse. Le Comité monétaire table sur une inflation proche de l’objectif des 2% qu’il s’est imposé.

Si le calendrier des hausses de taux est respecté, le taux directeur serait ramené à 3%, niveau jugé normal par la Fed pour une économie dynamique.

A qui profite la hausse des taux ?

Quelques minutes après cette annonce, plusieurs pays ont annoncé la hausse de leur taux d’intérêt afin d’éviter un affaiblissement de leur monnaie. C’est le cas du Koweit, du Bahreïn et de l’Arabie Saoudite. Cet après midi, les investisseurs attendent également la décision de  Banque d’Angleterre sur ses taux d’intérêt.

Mais l’un des grands gagnants de la hausse des taux américains devrait être le secteur bancaire. En effet, plus les taux sont hauts, meilleure sera la rentabilité des valeurs bancaires.

Une incertitude demeure cependant. Donald Trump mettra-t-il en oeuvre toutes les mesures promises lors de sa campagne? Il faudra donc attendre après le 20 janvier, date de son investiture, pour vérifier l’orientation que prendra alors l’économie américaine.

Comments

comments

Tradeo.com

Tradeo - Social Trading Network

You may also like

LEAVE A COMMENT

Join our webinars

Join our webinars

Download the app - Android

Download the app - Android

Download the app - IOS

Download the app - IOS