Comment le dollar a attaqué l’euro


L’ euro n’avait pas atteint un tel niveau face au dollar depuis près de 14 ans. Et d’avis d’analystes, le fond n’est pas encore atteint. Ce mouvement, certains analystes l’avaient évoqué il y a plusieurs mois. Mais le déclencheur a eu lieu le 8 novembre 2016, avec l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis d’Amérique. Ce jour là, la donne a changé.

Le dollar boosté par une politique monétaire plus agressive

euro dollar- tradeoLa victoire du camp républicain aux élections présidentielles a marqué un tournant. Wall Street, qui avait pourtant marqué une nette préférence pour le camp de Hillary Clinton, a réalisé que le programme économique de Donald Trump, ne manquait pas d’attrait. Le dollar commençait alors son ascension face à l’euro. A partir de là, plusieurs événements ont concouru à la dépréciation de l’euro face au dollar. Mais le véritable point qui a fait tout basculer, c’est la décision de la Fed, le 14 décembre dernier, d’augmenter ses taux directeurs d’un quart de point. Le calendrier prévoit trois nouvelles hausses des taux pour 2017. La politique monétaire de la première puissance mondiale vient de changer.  Face à cela, l’Europe affiche des choix à l’opposé. Une semaine plus tôt, le 8 décembre dernier, Mario Draghi décidait de laisser ses taux directeurs inchangés et prolongeait jusqu’à la fin de 2017 ses rachat massifs de créance, l’une des mesures phare pour stimuler une économie européenne très vulnérable. Ces décisions, qui reflète deux politiques monétaires à l’opposé dans leur démarche, ont suscité de forts mouvements spéculatifs sur l’euro dollar.

Et ce mouvement serait loin d’être terminé.

Vers une parité euro dollar

De fait, l’arlésienne d’une parité euro dollar devient finalement du domaine du possible. Certains l’annoncent dès le premier trimestre 2017. En effet, pour le moment, avec une croissance faible, une inflation basse et une dette publique élevée, il est peu probable de voir un changement dans la politique monétaire très accommodante de la BCE. De la même manière, même si une grande incertitude demeure quant au programme économique de Donald Trump, toutes les conditions économiques nécessaires à un resserrement de la politique monétaire de la Fed sont belle et bien présentes. Pour Serge Poz , analyste chez Tradeo, au regard des divergences de politique  monétaire entre l’Europe et les Etats-Unis, “il n’est donc pas impossible de voir prochainement un euro valoir un dollar. Cette parité entre les deux devises serait une première depuis la mise en place de la monnaie unique en 2002”.

 

Comments

comments

Tradeo.com

Tradeo - Social Trading Network

You may also like

LEAVE A COMMENT

Join our webinars

Join our webinars

Download the app - Android

Download the app - Android

Download the app - IOS

Download the app - IOS